Retour liste articles

Actualités

Evaluer son stress pour mieux le gérer !

De 30 000 à 300 000 … voici les chiffres qui permettent d’estimer en France, le nombre de personne touchées par le burn-out. Le niveau d’intensité du stress perçu par les collaborateurs et managers a presque doublé en un an : 72% des salariés et 79% des managers évaluent leur niveau de stress à 7 sur 10, contre respectivement 38% et 41%, en 2014.

Les avancées du numérique influent en continu sur l’organisation des sociétés, générant de nouvelles contraintes à prendre en compte. A ce jour, 71% des entreprises se disent préoccupées par le stress au travail mais 65% des DRH n’ont pas encore mis le pied à l’étrier pour combattre cette problématique. Avant de mettre en place des solutions, il est important de quantifier le stress et d’étudier d’où il provient exactement. En 2010, Yann Micheli constate (grâce à son parcours au coeur du domaine médical) qu’il existait de réelles difficultés dans certaines structures liées aux changements et à la pénibilité physique accrue. Mais aucun outil scientifique n’existait pour quantifier ces phénomènes.
C’est dans cette optique que la société Puls@care est née. Après plusieurs années de recherches en partenariat avec des universités françaises, anglaises et finlandaises, les équipes de Puls@care ont conçu un capteur connecté afin de mesurer le stress et la pénibilité physique des salariés dans une entreprise pour optimiser leur potentiel. « Même si les entreprises ont pris conscience des risques psychosociaux, les salariés malades du travail apparaissent de plus en plus nombreux. Il est important que les entreprises prennent conscience du ROI qu’il peut y avoir avec des démarches QVT (qualité de vie au travail). »


Quand les données « parlent »
Puls@care a pour ambition d’accompagner les salariés et donc les entreprises dans la mise en place d’une politique de gestion des risques efficace. Pour cela, la société installe des outils qui permettent d’avoir des indicateurs simples, facile à suivre et pertinents sur les risques individuels ou collectifs. De nombreux services RH ont lancé des états des lieux sur les risques psychosociaux et ont passé beaucoup de temps sur des diagnostics, mais les entreprises sont encore démunies au moment de passer réellement à l’action. Ce système d’analyse permet de recueillir des informations sur les impacts réels que peut avoir le fonctionnement organisationnel, le style de management, ou encore la fatigue, le sommeil, ou certaines postures, sur l’organisme.

Animation sur les mesures : Cliquez ICI

« Un système enregistre le fonctionnement physiologique du corps pendant la journée de travail et après, lors du retour à la maison. Ces informations seront recoupées avec l’agenda de la personne monitorée. Les données, rendues anonymes, sont regroupées dans notre logiciel. » Pour effectuer ces mesures, l’individu porte un capteur (13 g) et vit sa journée normalement. Le capteur enregistre plusieurs variables, le niveau de stress, le niveau de récupération, l’activité intense, les phases de repos, le sommeil … Parallèlement, l’utilisateur remplit une fiche renseignant son âge, son poids, sa taille, son agenda … Les multiples indicateurs vont être couplés par le logiciel, qui permettra de dégager un diagnostic….

 

Article paru dans « Information Entreprises »

Téléchargez l’article complet « Information Entreprises Stress »:

Name *

Email *

Downloads *

 

3 Janvier 2019

Bien-être Companies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer un site web fonctionnel, adaptatif et pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt.

By pursuing your navigation on this website, you agree using Cookies setted to offer you a functional and adaptive website, and to propose you offers and services tailored to your interests.

Ce site utilise des Cookies. This website use Cookies.

Avez-vous besoin d'aide ?